Une journée exceptionnelle pour la société de tir rosiéroise

Ce dimanche, la salle polyvalente Chamvoux accueillait un événement exceptionnel grâce à la venue dans nos murs du colonel Christian Prouteau, fondateur du GIGN (Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale) en 1973.

Le colonel Prouteau et Jean-Luc Riva, très absorbés par la séance de dédicace

Eric Bernard, président de la société de tir rosiéroise, était bien entendu présent, profitant également de la présence du colonel. Plusieurs stands avaient été dressés sur les côtés de la salle, proposant livres, fanions, documents concernant le GIGN et bien entendu, le tout dernier livre co-écrit par le colonel et Jean-Luc Riva, intitulé « GIGN, nous étions les premiers », la véritable histoire du GIGN racontée par ses premiers membres.

Il s’est prêté aux diverses demandes de ses lecteurs, selfies y compris !
Grâce au forum internet « la Cellule » réservé aux « branchés armes civiles et militaires » les lecteurs venus de toute la Lorraine, et d’ailleurs, car les séances de dédicaces du colonel sont suffisamment rares et donc très attendues.

Nous avons fait la connaissance du Colonel Prouteau par le biais de relations, il est déjà venu à Rosières une ou deux fois, et apprécie notre cité. C’est pour quoi, il n’a pas hésité à faire une séance ce dimanche matin ! explique Eric Bernard, les bras chargés de ses achats, livre, insignes du GIGN, etc.

Après le travail, ce fut le tour du plaisir durant l’après-midi, d’abord avec un repas pris dans la salle Chamvoux pour une 40aine de convives, et par une séance de tir « détente ».
L’association de tir rosiéroise compte 300 membres (ce nombre est bloqué, explique Eric, car plus d’adhérents serait difficile à gérer. Tout se passe au mieux, nos installations sont de mieux en mieux avec les derniers investissements réalisés en 2016/2017.
La cotisation est fixée à 130 € à l’année, mais attention, il y a une liste d’attente avant de pouvoir adhérer !

Avatar
A propos Lysiane 6 Articles
Vous connaissez forcément Lysiane Hazotte et ses talents d'écriture puisqu'elle fut correspondante pour l'Est Républicain durant de nombreuses années. Aujourd'hui, elle continue l'aventure du journalisme avec Ros'hier. Elle aime raconter son village mais avant tout rencontrer ces habitants et partager de bons moments avec eux. Vous trouverez ci-dessous les articles qu'elle a déjà rédigés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire